Journée d’action et de réflexion à Nancy

, par Valérie

Temps de formation et d’action important pour l’aboutissement de la campagne du MAN en 2010.
Journée ouverte aux adhérents et sympathisants du MAN, et toutes
personnes et associations souhaitant s’investir dans la
campagne et voulant se former à l’action non-violente heure de
silence.

Campagne du MAN
JOURNEE D’ACTION ET DE REFLEXION
samedi 2 octobre 2010
« Télé, pas de pub destinée aux enfants de moins de 12 ans »

Ce temps de formation et d’action est important pour que la campagne du MAN aboutisse en 2010. Avec cette journée, il s’agit de permettre à des adhérents et sympathisants du MAN de s’approprier la thématique et les outils de cette campagne, d’en favoriser ensuite une diffusion dans leur entourage, afin de dynamiser l’action heure de silence dans un maximum de villes. C’est cette action dans la rue qui va permettre de faire pression sur les pouvoirs publics.

Un projet de loi devrait en effet être déposé au Sénat d’ici la fin 2010.

PARTICIPANTS
Les adhérents et sympathisants des groupes MAN et toutes personnes et associations souhaitant s’investir dans la campagne et voulant se former à l’action non-violente heure de silence.

CONTENU
La formation favorisera :

  • le recueil des questions sur la campagne, distinction entre Cercle de silence et Heure de silence
    • un rappel de la stratégie globale de la campagne
    • une mise en situation d’une heure de silence
    • un bilan à chaud de l’expérience
    • des ateliers et plénière sur :
      • les relations avec la presse locale
      • les relations avec les autorités
      • l’argumentaire de la campagne

MÉTHODE
Travail en groupes sur l’objectif de la campagne ; échange à partir de l’argumentaire.
Diverses méthodes interactives seront ensuite employées pour s’approprier la technique heure de silence . Réalisation d’une heure de silence.
L’heure de silence consiste à se tenir debout, immobile, en silence, à plusieurs sur une même ligne, sans gêner la circulation des piétons ou celle des voitures.
Ce type d’action non-violente interpelle fortement les passants, lesquels viennent se renseigner à une table de presse qui est à proximité. Ils y rencontrent des militants pour échanger avec eux.
L’heure de silence a été développée par Martin Luther King et les Noirs américains lors de leur combat non-violent en faveur des droits civiques aux USA (1958-1962).